Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 18:53

Dimanche soir, 18 janvier. Il y a déjà dix jour que cela s'est passé. Déjà d'autres événements commencent à recouvrir, comme un peu de poussière que le vent soulèverait, le souvenir de la catastrophe, du massacre qui a eu lieu à Paris dans les bureaux de Charlie-Hebdo, à Montrouge, porte de Vincennes dans l'est de Paris.

Le mercredi soir, nous étions des milliers, silencieux, prostrés, atterrés, épouvantés, à nous retrouver dans la rue et sur les places pour tenter de nous rassurer un peu. Le samedi et le dimanche, nous étions des millions à dire notre révolte devant l'ampleur du crime.

J'ai trouvé ce beau texte de JMG Le Clézio que reprend un professeur de philosophie sur son blog, qui dit, dans un autre registre et avec son talent plein de simplicité et d'harmonie, tout ce que nous devrions savoir depuis longtemps : nous ne sommes pas tout à fait innocents de ces crimes, même si ce sont d'autres qui sont coupables.

RH

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives