Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 14:34
Il pleut. Le crachin pénètre doucement les vêtements. Le vent emporte les parapluies et les paquets d'humidité sans qu'il soit possible de s'en protéger vraiment. Sous leur petit barnum blanc, une demi-douzaine de personnes cherchent refuge, tout en proposant aux passants, drapeaux [on peut renvoyer à ce lien, ou ce lien, ou encore ce lien pour en savoir plus] à la main, de signer la pétition (à envoyer au président du Parlement européen) et à s'informer sur la situation passée et actuelle du Tibet.

Dans deux mois et demi, les autorités (le Parti communiste chinois qui exerce la réalité de la dictature du prolétariat, c'est à dire la dictature tout court) chinoises vont commémorer à leur façon les vingtième anniversaire de la manifestation des étudiants de Pékin (et d'autres villes) pour le retour de la démocratie. A cette occasion, on peut prévoir des milliers d'arrestations, des assignations à résidence, des perquisitions, divers "mauvais traitements" infligés à ceux qui auront l'imprudence d'évoquer ce passé bien douloureux pour des dirigeants qui font tout pour paraître fréquentables. Puis viendront les procès, les exécutions capitales, les peines de prison, les "camps de rééducation"...

Aujourd'hui au Tibet, la répression est de tous les instants, les violences sont quotidiennes, des temples ou des bibliothèques sont détruits, des moines emprisonnés, des nonnes violées par la soldatesque. La destruction de la nature au profit du complexe militaro-industriel et financier est en route, la "sinisation" (dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, on appelle cela "colonisation") a lieu à marche forcée...

Dans la quasi indifférence générale. Comme toujours, les intérêts des uns et des autres se conjuguent pour justifier le silence. Ce qui me fait dire, alors qu'on a tellement entendu dire "si nous avions su", que si les caméras de télévision étaient entrées à Auschwitz, cela n'aurait peut-être rien changé.



Rappel historique.

1/10/1949. Mao Tsé Toung décide l'invasion du Tibet. Le Tibet oriental est occupé, la Chine annonce sa "libération".
1951. Début du mouvement de résistance au Kham.
1952. Colonisation intensive et brutale du haut-plateau... arrestations, exécutions, camps de travail, prisons.
1959. Le peuple tibétain se soulève. Émeutes à Lhassa. Le XIVème Dalaï-Lama parvient à s'enfuir en Inde.
1967-1968. Exactions de la Révolution culturelle: comme partout en Chine, les Gardes rouges multiplient les pillages, les destructions, les arrestations, les exécutions sommaires. Leur fureur se déchaîne particulièrement contre les Tibetains à cause de leurs convictions religieuses.
2008. Révolte dans tout le Tibet historique.
Aujourd'hui, le Tibet est transformé en une vaste prison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Doc 11/03/2009 19:02

Bienvenue dans la communauté et le bonjour d'AlsaceDochttp://www.dorffer-patrick.com

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives