Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 12:27
Hulot vous a déjà parlé de son grand fils. Il est question que le garçon en question aille se rendre utile pendant une quinzaine de jours dans un "chantier" où il participerait à la sauvegarde du patrimoine national.

Ce ne sont pas les occasions de sauvegarder qui manquent. Moult associations prennent tout autant d'initiatives dans ce noble but. Et d'ailleurs, Hulot se souvient d'avoir fait il y a bien des années cette expérience, fort riche dans le domaine du gros oeuvre ainsi que dans celui des relations humaines - n'attendez pas des confidences, je les garde pour mon autobiographie (à paraître... plus tard).
Parmi les avantages de cette perspective, le fait d'être débarrassé de la tutelle parentale n'est pas le plus négligeable, convenons-en.

Un chose me chagrine cependant, et cela touche au portefeuille. Pour aller travailler au bien commun, il faut en effet payer sa "pension", à un tarif qui me paraît relativement élevé
(14€ par jour dans ce cas), une adhésion à l'association qui organise, un abonnement (optionnel, heureusement) à la revue de l'association, et bien sûr le voyage pour aller et revenir du chantier. Et si on veut éviter la tente "collective"(?), on peut apporter sa propre tente de camping - et pourquoi pas sa machine à laver, celle installée sur place n'étant pas accessible aux participants.
Eh bien, sans vouloir paraître radin, je trouve que c'est tout de même relativement cher pour aller bosser, puisque l'association se réserve le droit de virer ("L'encadrement garantit la sécurité et la discipline du groupe, et ne peut y conserver des jeunes qui ne la suivraient pas." Extrait de la documentation) ceux qui se croiraient en "colonie de vacances" ou un "camp de villégiature".

A moins que je sois totalement ringard, et que cela ne soit fait pour préparer nos jeunes à leur avenir professionnel. Travail gratuit, horaires à rallonge, salaires unilatéralement réduits, temps partiels imposés, jusqu'à l'alternative entre licenciement et déménagement vers la Transylvanie subcarpathique...

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives