Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:47

On commence donc à en trouver partout, de ces radio-éléments, radio-isotopes, radio-nucléïdes de tous poils, y compris là où on ne s'y attendait pas (dans l'eau du robinet, à Tokyo - une aubaine pour les marchands d'eau en conserve), et là où on ne devait pas manquer d'en trouver malgré les discours (les mensonges, ici c'est synonyme) rassurants des marchands d'électricité d'origine nucléaire, c'est à dire dans le lait que font les vaches qui broutent de l'herbe) et les légumes verts, en attendant les poissons et tout le reste...

 

Et il commence à être question de "l'après-crise", alors même que la crise n'est pas terminée et que, chacun son tour, ces chaudrons atomiques font couler des sueurs froides à ceux qui prétendent en maîtriser les caprices. Dix, vingt, trente ans d'évacuation d'une zone de trente kilomètres autour de la centrale accidentée, des "tonnes" d'électricité pour refroidir enfin ces réacteurs pendant des années et des années, la construction d'un sarcophage (en grec, "mangeur de chair") au dessus de ces monstres, sans oublier, ou en oubliant peut-être, que là où a eu lieu un tremblement de terre ou un tsunami, un autre peut toujours avoir lieu.

 

Et malgré tout cela, encore et toujours les mêmes discours sur ce nuage qui va nous passer au-dessus de la tête dans deux ou trois jours, et qui sera sans danger puisque les doses radio-actives délivrées seront "mille à dix-mille fois" moins importantes que celles induites par le nuage de Tchernobyl il y aura 25 ans dans un mois et demi.

 

Mais, à l'époque, le nuage radio-actif n'avait pas survolé la France. Comment calcule-t-on alors "mille ou dix-mille fois moins" que rien du tout?

 

Il y a bien des années, Raymond Devos faisait rire en expliquant les nuance entre trois fois rien et deux fois rein, ou encore rien du tout.

Dix-mille fois rien? J'ai du mal à trouver cela drôle.

 

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives