Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 22:47

Chers cousins transalpins,

 

Si j'en crois le peu que la presse française nous en a dit, car elle a bien du mal à nous parler d'autre chose que de ce qui se passe dans un rayon de quelques kilomètres autour des vingt arrondissements parisiens, vous avez pris, par référendum, et à une écrasante majorité, des décisions sur des sujets qu'il ne convient même pas d'aborder de ce côté-ci des Alpes.


Ainsi, vous avez décidé de ne pas vous engager dans un programme de construction de centrales nucléaires destinées à fournir à votre péninsule cette électricité si indispensable à notre mode de vie. Et, j'imagine, vous allez déployer d'intenses efforts pour améliorer ce qu'on appelle l'efficience énergétique d'une part, et développer la production d'électricité à partir de sources renouvelables d'autre part. Et même si cela contrarie nos nucléocrates, qu'ils soient de la caste des EDF ou de celle des AREVA, qui avaient réussi à vous engager dans l'achat de plusieurs réacteurs dits EPR, je vous remercie de cette décision qui devrait être de nature à faire réfléchir mes concitoyens.


Vous avez aussi décidé de refuser la privatisation de la production et de la distribution d'eau. Ici, les marchands d'eau, depuis trop d'années, font la loi, et de la gauche à la droite il ne manque jamais personne pour vanter leur efficacité et leur compétence. En fait, ils ont mis en coupe réglée des milliers de communes et de citoyens, seulement préoccupés de conforter leur pouvoir et les dividendes de leurs actionnaires.

 

Voici de quoi nous donner chaud au coeur, nous qui essayons, contre vents et marées (deux sources d'énergie renouvelables!), de faire reculer le petit clan des thuriféraires de l'atome et de l'eau du robinet au prix de l'eau en bouteilles.

 

Tout n'est donc pas perdu. Alors, encore un fois, chers cousins transalpins, merci.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives