Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:38

Ont-ils pensé que nous en avions assez, de ces images presque fixes d'une centrale nucléaire en perdition, ont-ils pensé que la fidélité des téléspectateurs (et leur absorption de doses massives de publicité) passait par un renouvellement des sujets, ont-ils pensé qu'il ne serait pas mauvais de rapprocher la menace (depuis quelques heures, la Lybie) de nos contrées occidentales...

 

Rien n'est réglé au Japon. Ni le recensement des victimes décédées - dont beaucoup sont désormais perdues pour toujours, emportées par les flots. Ni la prise en charge de centaines de milliers de personnes déplacées et hébergées dans ces "centres d'accueil" où l'atmosphère est depuis longtemps irrespirable, à tous les sens du terme. Ni la manière dont devra se faire la reconstruction dans des zones dévastées, et souvent inhabitables pour des années. Ni l'évaluation au moins sommaire des conséquences de la destruction de cette centrale électro-nucléaire qui ne compte pas moins de six réacteurs.

 

On nous montre moins d'images, on nous dit que le rayonnement a baissé, les spécialistes et autres consultants vont partir en week end, mais tout reste à faire, et surtout, les japonais ont désormais sur les bras une verrue purulente d'où va suinter pendant des décennies, des siècles, la mort lente à laquelle il faudra payer chaque jour son tribut.

Car rien n'est réglé en Ukraine, rien n'est non plus réglé aux États-Unis ou sur les atolls du Pacifique où ont eu lieu tant d'essais de bombes A ou H, rien n'est réglé dans l'Oural où eut lieu une autre catastrophe à la fin des années 50 (Kychym), et rien ne sera réglé d'un coup de baguette magique au Japon.

 

Il ne reste plus qu'à ceux qui ont dans la science - et ceux qui la manipulent - la confiance qu'elle mérite, c'est à dire une confiance aussi relative que vigilante, à tenter de faire comprendre qu'un peu plus d'électricité, et un peu moins cher, ne vaut pas le risque pris.

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives