Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 16:52

En dehors du fait que plus de moitié des électeurs invités à voter ne se sont pas déplacés, en dehors du fait que l'actuelle majorité parlementaire a tout fait pour ne pas parler de ce scrutin, et que ses membres ont tout fait pour ne pas apparaître comme appartenant à la majorité soutenant le président de la république, en dehors du fait que ce qu'on appelle la gauche est trop occupée par la préparation interne et externe du scrutin de 2012, en dehors du fait que ceux qui seront élus dimanche prochain ne seront en place que pour un temps réduit, réforme des collectivités locales oblige, force est de constater que la démocratie est bien malade en France.

 

En effet, voir les ennemis de la démocratie (l'extrême-droite, pour ne pas la nommer) et ceux que la démocratie dérange (la droite extrême présente aux plus hauts niveaux de l'Etat) s'entendre pour trouver dans "l'autre" plus un ennemi qu'un adversaire respectable, est loins d'être réjouissant.

 

Ne nous étonnons pas d'avoir à récolter un jour les fruits empoisonnés des arbres que nous n'avons pas pu, ou pas su, ou pas eu le courage d'arracher.

 

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives