Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 07:53
Jean Ferrat est mort avant-hier. La veille du premier tour des élections régionales. Il avait appelé, ce qui n'étonnera personne, à voter pour le "Front de Gauche" qui regroupe, entre autres, le PCF. Ce qui me fait encore moins regretter d'avoir apporté ma voix hier à cette coalition (malgré la présence, dans ma région, du NPA pour lequel j'ai une affection modérée).

Pumpernickel a fort joliment salué la mémoire du chanteur, du militant, du compagnon de route, mais aussi du petit garçon de onze ans qui va voir disparaître son père
dans la tempête de feu allumée par le Troisième Reich, et que des gens qu'on imagine tellement ordinaires acceptent de prendre en charge pour lui sauver la vie.

Il nous reste ses chansons, quelques images, quelques coups de gueule, mais je ne vais retenir que son sourire, ce sourire qui paraissait si généreux, si bienveillant, tellement tourné vers les autres. Venant de là d'où il venait, il fallait avoir le coeur bien grand pour savoir si bien sourire.

Maintenant, tous les rêves lui sont possibles.



Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Je range ça où
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives