Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 16:31

La nouvelle court déjà les salles de rédaction, et les "nécros", prêtes depuis longtemps, sortent, toutes fraîches et sont sur tous les sites. Plus moyen, de nos jours, de mourir discrètement, et il n'y a que les enterrements qui peuvent avoir lieu "dans la plus stricte intimité familiale".

 

Un grand champion, un homme de courage, il a certainement été tout cela. Il le faut, pour aller, été comme hiver, souffrir sur les routes de l'entraînement. Il nous laisse de beaux et émouvants souvenirs, cette victoire manquée de 8 secondes sur les Champs Elysées, et cette voix cassée de l'été 2010 quand il a commenté pour la dernière fois le Tour, et qu'il disait que les deux principaux protagonistes manquaient singulièrement d'esprit de conquête.

 

Fignon s'en va. Il nous manquera, mais il enrichira aussi notre mémoire, lourde de souvenirs, lourde aussi de notre propre fin.

 

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Je range ça où
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives