Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 08:08

Il n'y a quelques mois, alors que la "crise financière" faisait rage, l'Etat français, ou plutôt le gouvernement actuel de l'Etat français, venait au secours des constructeurs automobiles nationaux (ceux qui sont historiquement français mais sont devenus transnationaux comme les autres) en leur accordant des prêts (3 milliards d'euro) d'une part, et en mettant en place (avant? après? je ne sais plus) la "prime à la casse" qui a relancé les ventes, donc l'activité et les profits.

 

Aujourd'hui, ces prêts ont été remboursés, et on découvre qu'au moment où ils étaient accordés et où les constructeurs promettaient de ne fermer aucun site de production en France, le groupe PSA réfléchissait sur une réorganisation entraînant la fermeture de l'usine historique d'Aulnay-sous-bois.

 

Une fois de plus, ici dans l'industrie automobile comme ailleurs dans la sidérurgie (Arcelor Mittal) ou la finance (les mille mensonges des banques et de leurs thuriféraires), c'est le mensonge qui gouverne partout - et ce ne sont pas les déclarations d'un porte-coton ministériel qui y changeront quelque chose.

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives