Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 09:35

Dans l'une des salles d'audience d'un TGI ordinaire, hier matin. Beaucoup moins de monde qu'en correctionnelle, ambiance plus feutrée. On appelle quatre personnes, une seule est présente, s'avance vers le juge. Stupeur. Cette personne va prêter serment, en tant qu'employée d'une société (privée) d'autoroute, et se voir ainsi autorisée à constater (en vue de leur répression) certaines infractions au code de la route, en particulier le R-412 (ou suivants) sur la ceinture de sécurité, tellement facile depuis une cabine de péage.


En un mot, c'est une nouvelle “ externalisation ”, une sous-traitance des prérogatives de l'État, en l'occurrence de la Police nationale ou de la Gendarmerie, un nouvel abandon qui ne peut qu'attrister ceux qui ont une certaine idée de la République, comme un certain autre avait une certaine idée de la France.

Parallèlement, cela étend et brouille de manière substantielle le domaine de la “ peur du gendarme ”, la transformant en “ peur de tout le monde ” puisque votre voisin, votre voisine peut très bien vous dénoncer ou vous piquer trois points sur votre permis, avec une amende en prime.


Encore un bon sujet de conversation pour les repas de famille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Sur la route
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives