Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 12:49

 

Voici la réponse qui m'arrive - j'avais envoyé ce que j'ai écrit hier à la société qui fabrique ce vélo original.

En italiques la réponse, en romain et entre paranthèses mes propres commentaires.

 

Bonsoir Régis ,


Un solide anneau dans lequel on aurait pu passer une forte chaine antivol ? Un antivol ABUS avec fixation avant très pratique visible dans le manuel.

(Je n'ai pas vu le manuel, et ne m'a pas sauté aux yeux l'emplacement permettant de ranger l'antivol dont il est question)


Exact la réglementation oblige à vendre un vélo muni de son éclairage avant et arrière et cela est équipé d origine sur le STRIDA
(Regrettant devant la vendeuse de Nature et découvertes l'absence de lumières avant et arrière, elle m'a précisé que ces "accessoires" devaient être acquis par ailleurs, le vélo lui-même étant équipé de catadioptres)


De petits détails du pourquoi STRIDA ? http://www.strida.fr/pourquoi-strida/

Photos http://www.strida.fr/galerie-strida/

Acheter en ligne : http://www.strida.tv

Bagagerie http://www.strida.tv/30-bagagerie-strida

Bonne soirée

 

 

 

Un mot pour remercier.



Votre prompte réponse m'est très agréable, sur le principe, et très utile sur le fond.
Je vais suivre les liens proposés, et faire part de mes résultats sur mon blog. Un devoir d'honnêteté intellectuelle auquel je me plie avec plaisir.

Cordialement.

RH

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Sur la route
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives