Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 01:51
Il pleut, il ne pleut plus. Il fait froid, il fait moins froid. Il vente, le vent se calme. L'hiver n'en finit plus, et l'évocation des "dérèglements climatiques" ne suffit pas à nous consoler.

Entre deux averses, une promenade appareil photo en main, et, tout d'un coup, le sentiment que rien ne peut vraiment changer dans l'idée que les "zurbanistes" se font du bonheur qu'ils nous imposent.

DSC02653

Il est beau, mon "rond-point", avec toutes ses finesses, puisqu'il est double et qu'il n'a d'autre intérêt que de montrer aux populations à quel point on les aime puisqu'on dépense beaucoup d'argent pour leur permettre de s'amuser au volant de leurs automobiles...






DSC02655


En avançant au télé-objectif, on voit mieux qu'il y a un drapeau tricolore devant la porte de la mairie-annexe qui jouxte les tabac, boulangerie, presse, fruits et légumes du petit centre commercial.
Est-ce seulement la pluie qui donne cette tristesse au paysage?





DSC02651

Il faut dire que ce n'est pas très follichon de vivre dans le quartier. Pas de grandes tours, pas de barres de 400 mètres de long, juste des immeubles qui garantissent les 2.48 mètres légaux sous plafond, un peu de couleur, des places de parking, et un peu d'herbe pelée pour parler d'espaces verts...





DSC02657
Heureusement, aujourd'hui, on change tout et on fait des choses infiniment plus souriantes. De la couleur! Et même du bardage en bois pour faire "écolo", pour faire "isolé" pour ne pas dire "HQE"...








DSC02656-copie-1.JPG

Et on a même prévu des salons de jardin qui doivent inciter le chaland à faire une petite halte avant de rentrer à la maison.
Attendons les premiers beaux jours pour voir quel succès sera réservé à ces "équipements de convivialité".






DSC02658

Et pour ceux qui auront eu envie de s'asseoir sur les fauteuils sous les frais ombrages, il suffira de passer par ce bunker qui recèle une bonne surprise, puisque c'est une bibliothèque, pardon, une médiathèque.





Comme d'habitude, je me sens profondément injuste vis à vis de tous ceux qui font tellement d'efforts pour nous offrir, depuis l'élévation de leur pensée et l'importance de leurs responsabilités, un bonheur que nous ne méritons peut-être pas. Mais j'ai bien peur que l'urbanisme moderne des années 2000 ne résiste pas mieux au temps que celui des années 1960 ou 70, quand déjà ceux qui s'interrogeaient sur le bien fondé du tout-béton tiraient un signal d'alarme que personne ne voulait entendre.

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives