Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 19:07

La lecture des journaux, l'écoute des radios, et toute l'attention que justifient les journaux télévisés, il fallait bien cela pour ne pas se prendre les pieds dans les tapis des "affaires" diverses et variées qui font le bonheur des méchantes langues.

 

Pendant que les salariés (et pas seulement eux) battent le pavé pour défendre leur droit à jouir d'une retraite suffisante, paisible, et convenablement rémunérée, nous apprenons que ce sont des milliers de contribuables anonymes qui vont régler, via l'UMP (qui, comme tout parti politique, vit essentiellement de subventions publiques), l'essentiel de l'indemnité due par un certain Jacques C. dont la culpabilité n'est pas encore établie mais qui se désigne lui-même comme responsable. Et tout cela avec la bénédiction d'un certain Nicolas S., et la complicité de Bernard D., maire de Paris et néanmoins socialiste.

De son côté, c'est beaucoup grâce à Christine L., ministre des finances, que Bernard T. va recevoir du Trésor, c'est à dire de milliers de contribuables anonymes, une somme rondelette que les uns comme les autres n'osent pas avouer, et qu'un journal satirique paraissant le mercredi évalue à plus de 200 millions d'euros.

Quant à Eric W.,l'ami de Liliane B. et de Patrice de M., commensal des industriels fortunés et des financiers heureux en affaires, il n'en finit plus de mentir, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie dans le seul but de continuer à être ce qu'il croit être, c'est à dire une baudruche manipulée par le "cabinet noir" du locataire de l'Elysée. Fort de ses fonctions et de la confiance de celui qui l'a mis là, il peut bien regarder de très haut la populace qui demande le droit de vivre sinon un peu mieux, du moins un peu moins mal.

 

 

Vraiment, elle a mauvaise mine, la "république irréprochable".

 

 

Faites de beau rêves.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Tanagore 16/09/2010 15:25



Bien troussés vos commentaires Régis Hulot! Continuez dans votre veine amer-satirique çà fait du bien!


Tanagore



Régis Hulot 20/09/2010 08:15



Mais il y a bien des jours où on voudrait ne plus


avoir besoin de manier l'ironie ou l'amertume pour


évoquer ceux qui ont reçu la charge de nous


diriger. Il faut croire qu'il n'est pas facile, de nos jours, de


gérer l'argent public tout en resistant à la tentation de se servir soi-même.


Et c'est bien dommage.



Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives