Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 21:41

Il n'est pas inutile de s'intéresser, alors que pleuvent les commentaires d'esprits éclairés sur le conflit qui oppose Géorgie et Fédération de Russie, à la réalité de l'Ossétie, divisée en deux parties tant au temps des tsars (héritage d'une histoire...
Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 12:02

Avant de prendre quelques jours de repos après quatre mois de dur labeur en milieu humide et chaud, je veux absolument vous faire part de mon bonheur à l'annonce d'une bonne nouvelle et d'un heureux constat. L'heureux constat, c'est que, malgré des chiffres...
Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 21:27
JO

J'aime bien madame Longo. Elle mange des carottes bio et les oeufs de ses poules (quand elles n'ont pas été mangées par le renard qui se promène la nuit). A près de 50 ans, elle continue à faire ce qu'elle aime, du vélo, à faire des efforts pour le plaisir...
Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 02:57

C'est fait, j'ouvre mon blog... dans la catégorie "journal intime". Mais il n'y aura rien d'intime dans cette affaire, par respect pour mes proches et pour mes lecteurs. J'essaierai seulement de faire part de quelques idées, de quelques réflexions, bref,...
Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Je range ça où
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives