Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:34

J'ai bien été tenté de titrer cet article "résurrection", mais comme Pâques est encore loin il m'est difficile de faire croire à autre chose qu'un simple réveil, un peu anticipé par rapport à la fin de cet hiver qui n'en finit plus de nous priver d'une bonne dose de froid bien net, bien propre, bien agréable au fond. Aujourd'hui encore, il pleut comme bovidé qui urine, et j'ai été littéralement submergé le temps de faire vingt minutes de vélo.

 

Je vous ai abandonnés, chers et patients lecteurs, depuis très longtemps. Panne d'inspiration, fatigue générale, difficulté à poursuivre cette activité parallèlement au reste, toutes les explications sont bonnes, mais pas suffisantes. Surtout parce que j'ai continué à alimenter, modestement il est vrai, le blog tenu de main de maître par Pumpernickel dont je vous laisse ici l'adresse.

Et je me suis laissé tenter par une nouvelle aventure, sur un blog découvert au hasard d'une commande de petit matériel pour les vélos de la famille, puisqu'on m'a proposé d'y collaborer en écrivant des articles consacrés à la pratique du vélo, mon moyen de transport préféré.Ce sera donc l'occasion de marier aussi harmonieusement que possible ce que j'ai appris et enseigné quand j'étais assis à la place du mort(!) avec à ma gauche des élèves conducteurs, et ce que j'ai toujours pratiqué en chevauchant mon vélo, mes vélos plus exactement, du "routier" en acier acheté dans les années 1960 avec l'argent gagné en travaillant l'été (et volé, bien sûr) à ma dernière acquisition en aluminium - un vélo pliable.

 

Un premier article est donc paru récemment, que vous pourrez consulter ici, et qui vaut aussi beaucoup par les commentaires qui, eux-mêmes, me serviront pour peaufiner mes prochaines interventions.

 

Bonne lecture, et faites de beaux rêves.

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans A vélo ou à bicyclette
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives