Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 10:22

Je n'avais tout de même pas tout à fait tort quand, un brin par provocation et un brin pour remettre les esprits de mes chers élèves conducteurs en place, je leur proposais jadis un usage plus approprié de leur future voiture que celui auquel elle semblait destinée. “ Puisque votre moteur, en vertu des principes indépassables de la thermodynamique, ne pourra jamais vous fournir globalement plus d'un tiers d'énergie mécanique pour deux tiers d'énergie calorifique, vous pourriez installer votre voiture à la place de votre cheminée, elle y serait plus efficace. ”

 

Je lis dans une récente livraison du Monde (8 septembre 2009, Économie, page 15) que Volkswagen veut produire et commercialiser des mini-centrales électriques chez les particuliers.

L'idée est simple : un moteur de Golf (alimenté au gaz naturel, et réglé ad hoc) peut produire à la fois du mouvement (pour un tiers), traditionnellement pour faire avancer une voiture, mais ici pour faire tourner un gros alternateur. Il produit aussi de la chaleur ordinairement dispersée dans l'atmosphère ou très partiellement utilisée pour réchauffer l'habitacle, mais qui sera ici consacrée au chauffage des maisons ou de l'eau chaude sanitaire. Il faut dire qu'on trouve dans les automobiles “ presque tout ce dont on a besoin pour fabriquer une mini-centrale ” explique Rudolf Krebs, un dirigeant de VW à l'hebdomadaire Der Spiegel du lundi 7 septembre.

Les promoteurs du projet voient dans cette proposition une solution pour compenser les fluctuations du courant produit par les énergies renouvelables qui sont des sources aléatoires. Ces mini(?), micro(?), nano(?)centrales, avec leur temps de réaction extrêmement court et leur souplesse du fait de leur nombre, de leur future interconnexion, devraient pouvoir offrir une alternative sérieuse à moyen terme à l'équivalent de deux centrales nucléaires ou au charbon, sur la base des 500.000 clients que revendique LichtBlick, une entreprise installée à Hambourg.

 

L'idée ne manque pas d'ambition et, si elle fait appel à une technologie (le moteur à combustion interne commandée) qui a tout de même montré ses limites, elle peut permettre de diversifier, de subdiviser, de délocaliser les productions énergétiques. Et rien n'interdit d'imaginer, le progrès étant avant tout dans l'invention, un accroissement à la fois de l'efficience énergétique (la chaleur devient aussi mouvement dans le moteur Stirling) et une réduction des consommations. Rien ne serait en effet plus grave que de croire qu'il est encore possible d'imaginer un monde où règnera encore la croissance du volume de produits, de la consommation, de l'énergie, partant du gaspillage.

 

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Serais-je "écolo"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives