Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 09:27

Chacun sait ce qu'il en est de la décision de la Cour d'appel (la Chambre de l'instruction, plus exactement) qui offre le bénéfice du non-lieu à deux policiers qui avaient été mis en examen pour défaut d'assistance à personne en danger, conformément aux réquisitions du Parquet (qui est sous la dépendance hiérarchique du ministre de la justice). Personne ne fera aux juges, fins juristes à ce niveau de fonction et de carrière, l'offense de dire qu'ils appartiennent à ce que certains ont appelé la "magistrature couchée", qui se différencie de la magistrature debout (le Parquet) et de la magistrature assise (les juges dits du siège).

 

Il y a encore quelques jours, nous avions droit aux délirantes déclarations des thuriféraires de l'actuel président de la République sur l'invasion des réfugiés tunisiens. Aujourd'hui, par cette décision, un autre message de mépris, si ce n'est de haine, est envoyé à des milliers de ceux qui se sentent solidaires ou proches de ces deux gosses morts grillés dans un transformateur électrique.

 

Et il ne se passe rien

 

Pas la moindre petite manifestation, pas de voiture qui brûle, pas d'émeute dans les "quartiers"

 

Il va falloir trouver autre chose

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives