Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 01:40
Jadis, prendre l'avion était une véritable expédition. Moyen de transport coûteux, très coûteux même, il n'en était pas tellement plus sûr pour autant -- que d'accents circonflexes! C'est d'ailleurs pour cela que les aéroplanes évitaient de s'éloigner excessivement des côtes, les vols transatlantiques passant pour cela au droit de la pointe ouest de l'Irlande (au dessus de l'aéroport de Shannon), et ralliant aussi vite et court que possible la Nouvelle-Écosse au Canada. Tout cela sans éviter pourtant les catastrophes.

Puis vint le 707. Non pas "l'avion-cargo de nuit" que prit Melody qui voulait revoir le ciel de Sunderland, mais l'avion qui allait donner aux voyageurs la vitesse, la sécurité, et les voyages (presque) bon marché.

Puis vint le détournement d'avion. Dans ce domaine, la République française sut s'illustrer au nombre des premiers États pratiquant la piraterie aérienne. En effet, c'est la France (éternelle, comme ne le disait pas l'Autre) qui détourna à la fin des années 1950 un avion parti du Maroc pour rallier la Tunisie et le contraignit à atterrir en Algérie. Il faut dire que cet avion transportait les chefs de l'insurrection algérienne, et qu'il était utile de frapper haut et fort, fut-ce au mépris du Droit international.

Il y eu des centaines de détournements d'avions, au service des causes les plus diverses et parfois les plus contestables. Dans certains cas, l'avion arrivait en bon état jusqu'à sa destination nouvelle et imprévue au plan de vol, dans d'autres l'avion pouvait être détruit avec ou sans ses passagers suivant l'humeur des détourneurs de trafic.

Puis vint l'ère des bombes volantes, où l'auteur du détournement semble ne rien avoir à demander, ni à obtenir, mais où il souhaite seulement attirer l'attention sur une cause, une personne, une situation. Alors, on fracasse deux avions sur les Twin Towers de New York, en attendant de jeter un avion sur le Kremlin, la Maison Blanche, voire le Taj Mahal. Faire du bruit, faire le plus de bruit et de victimes (réelles ou symboliques) pour se faire entendre.

Quelles causes ont avancé vraiment avec de telles méthodes ?
A mes yeux pas beaucoup, pour ne pas dire aucune.


Ce qui a changé?

Prenez l'avion, de Bordeaux vers Genève, de Paris vers Istamboul, de Strasbourg vers Athènes. On vous fouillera deux fois, on vous regardera dans un radar-scanner-déshabilleur, on vous vérifiera trois fois votre carte d'identité, on vous fera déchausser pour passer vos sandales aux rayons X, on vous prendra votre pipe et votre blague à tabac avant de monter à bord, tout comme on vous confisquera votre lime à ongles. Et tout cela pour assurer votre sécurité.

A quoi sert le terrorisme?

A nous casser les pieds.

Faites de beaux rêves.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis Hulot - dans Brut de décoffrage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Régis Hulot
  • : Quelques réflexions sur le monde d'aujourd'hui, avec un brin d'humour quand c'est possible.
  • Contact

Imaginons qu'on réfléchisse...

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux  l'autorité de personne alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."
Platon.

Recherche

Archives